Passation de service Novembre 2013

Le 28 novembre à 15h30, le chef de la région DIANA sortant Romuald Bezara et le Colonel Maevalaza ont signé les documents relatifs à cette passation de service au palais du Faritany d’Antsiranana. Comme l’on s’y attendait, la sécurité était au centre des discours

DSC_1991

C’est un Romuald Bezara satisfait de ce qu’il a accompli en tant que chef de Région durant quatre années et six mois qui a passé le flambeau au Colonel Maevalaza qui quant à lui sait très bien ce que le ministère de tutelle et la population de la DIANA attendent de lui. A la tête de la liste des priorités : la sécurité.

En effet, l’insécurité grandissante et la justice populaire sont les principales difficultés que Romuald Bezara a dû affronter ces six derniers mois. Rappelons qu’il ne s’agit plus seulement de violences perpétrées par les foroches (bande de jeunes délinquants la plus connue), mais d’actes de banditismes dont l’ampleur ne cesse de s’accroitre, et ce conjugué au manque grandissant de confiance de la population dans le système judiciaire : des forces de l’ordre à la justice et à l’exécution de la punition. Dans son discours, le nouveau chef de Région a fait le tour de ces problèmes d’insécurité. Il s’est notamment adressé au consul de France à Diego Suarez : « même s’il y a un mois à Nosy Be et s’il y a une semaine à la Montagne d’Ambre des actes qu’on ne saurait tolérer ont été perpétrés, j’espère qu’ils ne jetteront pas une ombre sur nos coopérations dont je souhaite la continuité ».  Aux autorités locales « la Région ne pliera pas face aux fauteurs de troubles, nous gérerons ensemble, nous sommes tous responsables, ne nous rejeterons plus les fautes, parlerons d’une même voix et adopterons une action unique ». Aux jeunes « vos forces sont précieuses, la violence ne résout pas les problèmes… vous qui a avez dévié du droit chemin, ne pourrissez pas en prison car vous ne le méritez pas ».Le nouveau chef de Région n’a pas oublié les politiciens et a souhaité que la campagne électorale se déroule dans le calme. La sécurité est la priorité du Colonel Maevalaza, suivie du développement économique et de l’amélioration du social. Sur ces points, il a félicité son prédécesseur pour les nombreux documents dont dispose la région et d’enchaîner que « je ne suis pas un cyclone ou un rat qui va détruire ce qui est » afin d’exprimer sa volonté de poursuivre les efforts fournis pour le développement de la région.
Romuald Bezara lors de cette passation de service s’est félicité de ne pas laisser de dettes à son successeur : 279 194 108 Ariary en compte de dépôt de la Région DIANA et 28 837 083 Ariary au titre du fond de subvention de la coopération décentralisée avec la région Picardie dont la représentante a assisté à cette cérémonie. Des partenaires que Romuald Bezara n’a pas oublié de remercier, notamment la Picardie, les conseils généraux du Finistère et de Mayotte. « Aucune catastrophe naturelle qui a fait des morts, aucune grève pour contester mon autorité ou les arrêtés prescrits par la Région même si je dirigeais pendant une période difficile» c’est ainsi qu’il résume les bons côtés de ses années à la tête de la Région.

DSC_1996

Le nouveau chef de la région DIANA : le Colonel Maevalaza

DSC_2034

Le Colonel Maevalaza a 55 ans, il est marié à Jaotiana Alice avec qui il a trois enfants. Il a effectué ses études secondaires au Collège d’Enseignement Général de Nosy Be où il a obtenu le BEPC, puis au lycée Philibert Tsiranana Mahajanga. Son baccalauréat en poche, il étudie à l’école polytechnique du centre universitaire d’Antsiranana. En 1981, il part en URSS et suit des études en « Réacteurs et fuselage supersonique ». Il revient à Madagascar en 1984 et de 1985 en 1995, il est technicien de maintenance des avions supersoniques à la BATAC, Base Aérienne Tactique avec la spécialité cellule et moteur. Il a suivi d’autres études et est titulaire d’un magistère en études économico-gestionnaire et du diplôme de planificateur niveau 4 de l’IMATEP ou Institut Malgache des Techniques de Planification. En 1995, il est détaché auprès du ministère des Forces Armées, chef de cabinet du secrétaire général du MFA, conseiller technique du ministre des Forces Armées. Avant cette nomination à la tête de la région DIANA, il a été le chef de service de planification de la défense au MFA.
■ V.M      (Tribune de Diego)

Publicités