Festival Sorogno

La capitale de la Sambirano était à la fête pendant quatre jours. La 14è édition du festival Sôrogno a été tout simplement une réussite pour ses organisteurs.

Le rideau est tombé sur la manifestation à caractère culturel et économique, le festival Sôrogno, organisé par l’ONG éponyme, du 5 au 8 septembre à Ambanja.
Les concerts en soirée des artistes de renom ont, évidemment, attiré de nom­breux amateurs, mais ces derniers étaient aussi intéressés par les prestations des groupes de danse locaux et venus de Nosy Be. Ainsi, les chorégraphies présentées par les troupes Zanagasy, Jazz Faylone ou Fanamy ont émerveillé plus d’un. Le petit Manou, un garçon âgé de neuf ans, a conquis le public, si bien que les poches du jeune danseur ont été trop petites pour contenir les billets de banque que les spectateurs lui ont offerts. Mentionnons de même la troupe Migioka d’Andoha­rano, laquelle a pratiqué la danse traditionnelle appelée « maganja ».
 
Époustouflant
Un défilé de mode montrant de quelles manières les femmes sakalava bemazava lors des cérémonies et au quotidien s’est tenu en intermède de la finale de combat de « moraingy ».
« Nous nous sommes efforcés de satisfaire toutes les catégories de personnes, car c’est la culture qui nous rassemble », a précisé Malaza Ramahai­mananjato, secrétaire général de l’ONG Sôrogno.
En tout cas, les deux dernières soirées ont été remarquables grâce aux concerts donnés par les spécialistes du salegy. Le stade d’Ambanja était noir de monde, le samedi 7 septembre, pour voir le groupe Fandrama, le roi du « salegy ngôma », lequel a succédé sur scène Vaiavy Chila avec son kahoitry époustouflant.
Le lendemain soir, la prestation de Wawa et sa troupe a mis la foule de la capitale de la Sambirano en délire. Un bal « manjofo » improvisé ne s’est terminé qu’au petit matin. Auparavant, le groupe Haramy a chauffé l’ambiance. Enfin, Onja avec ses chants et danses tsapiky du Sud de l’île aurait comblé tout le monde si la table de mixage n’avait pas rendu l’âme. En tout cas, Bemamy (Fandrama) et Onja ont reçu de l’ONG Sôrogno des médailles à titre de félicitations.
 
Raheriniaina (L’Express de Madagascar)
Jeudi 12 septembre 2013
Publicités